--- en cours de construction

La biennale ELEMENTA#2 fait partie d’un projet de recherche en art contemporain initié en 2019 par l’association de création et recherche en art CIRCA. Ce projet a pour objectif d’interroger les différentes relations que nous entretenons avec les éléments. Pour ce second opus de cette biennale, l’OCA a été sollicité pour collaborer à cette biennale et apporter son expérience scientifique. Dans ce cadre, des artistes sont entré.e.s en relation avec des scientifiques de l’OCA et ont eu accès aux fonds patrimoniaux et scientifiques de l’établissement. En retour, ils ont proposé des œuvres en dialogue ouvert entre la recherche en création de l’artiste et celle du scientifique. Le public a pu visiter une exposition collective Corpus Caeleste d’art contemporain sur la thématique des Astres et du Cosmos et assité à des performances artistiques mettant en exergue le lien art/science à l’Espace à la fois dans le lieu intime de la Villa Henry et dans celui majestueux du Grand Méridien et de la Grande Coupole de l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Sur une période de presque six semaines du 21 aout au 2 octobre 2021, l’OCA a ouvert son site aux publics pour huit visites guidées uniques proposées spécifiquement pour ce projet. Plus de 300 visiteurs ont pu rencontrer de ce collectif d'artistes dont 37 œuvres de Dominique BLAIS, Sophie BLET, Evan BOURGEAU, Eric CALIGARIS, Caroline CHALAN-BELVAL, Camille FRANCH-GUERRA, Patrick FREGA, Isabelle GIOVACCHINI, Jérôme GRIVEL, Delphine MOGORRA, Éve PIETRUSCHI, Delphine WIBAUX et le Duo TODEL sont exposés. Le parcours inédit témoin de la rencontre entre art et science propose des outils d’exploration et d’expérimentation individuellement et collectivement de la notion d’espace, de temps et d’univers.

Les différentes conceptions et relations que nous pouvons entretenir avec les corps célestes sont représentées sous la forme de liens entre l’infiniment petit et le gigantesque. La préparation de ce projet a duré plusieurs mois durant lesquels les artistes se sont imprégnés du site historique, patrimonial et scientifique. Un grand nombreux d’entre eux a découvert dans nos réserves et fonds d’instruments anciens et contemporains une source d’inspirations, pendant que d’autres ont travaillé sur une interprétation de nos plaques en verres photographiques témoin de ses longues nuits d’observation . Certains de ces artistes ont sélectionné des œuvres déjà réalisées où on en produit de nouvelles évoquant leurs rencontres avec des astronomes. Ainsi des bruits de fond stochastiques simulés ont été le support d’une performance sonore de Jérôme Grivel. Des bruits enregistrés de salle d’expérimentation ont servi d’ingrédients dans l’élaboration de la création d’Eric Caligaris. C’est tout un patrimoine immobilier, mobilier et d’instruments contemporains et anciens qui ont inspiré les artistes. Les œuvres et les performances d’artistes ont conduit le public à se questionner sur le cosmos.  Des astres de pétris de Dephine Mogorra aux planétisimaux de Camille Franch-Guera, en passant par l’Appartus de Dominique Blais à « Depuis et vers le vide » de Sophie Blet.  Au croisement et à l’interaction entre des conceptions artistique et scientifique, à la fois très éloignés et très proche, comme nous sommes partis à la recherche de l’Indice pensable d’Evan Bourjeau et nous avons admirer le résultat du Big bang de Patrick Fréga. Nous avons expérimenté une représentation de l’éther avec Isabelle Giovacchini et observé la lune à travers le corps (Border la face cachée, border la lune par mon corps) de Delphine Wibaux. Enfin nous avons étudié le soleil et la trace qu’il laisse sur la matière avec les Hélioagauêgraphes du Duo Todel et la projection du spectacle "Quel bruit fait le Soleil lorsqu'il se couche à l'horizon ?" (film de Thomas James) de Guillaume Aubry.

À travers un parcours poétique entre les œuvres dans un site patrimonial splendide, le public a pu engranger son propre questionnement aiguisé à la fois par le regard et l’écoute. Les différences d’approches individuelles et collectives influent sur notre propre perception du monde et des liens qui nous unit aux éléments. Ces rencontres entre artistes et scientifiques sont destinées à nous ouvrir des horizons nouveaux et regards sur les éléments.

Récapitulatif de l'exposition Corpus Caeleste du 21 aout au 2 octobre 2021 de la biennale ELEMENTA #2

Ouverture de la biennale et vernissage de l’exposition - samedi 21 aout 2021

Un double vernissage de l'exposition a été proposé à la Villa Henry en début d’après-midi et à l'Observatoire en fin d’après-midi. Ces deux moments ont permis au public de passer des moments privilégiés avec les acteurs de la biennale. Nous avons accueilli près de 104 invités.

Villa Henry
 
Visite guidée et rencontre privilégiée avec l’artiste à la Villa Henry
 
Image2  Image4

Crédits photo © Isabelle Pellegrini

OCA

Visite guidée et rencontre privilégiée avec l’artiste à l’OCA

Image1  Image3

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

Image5

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

Discours inaugural, Patrick Michel,Clémence Durst et Isabelle Pellegrini à l'OCA

Débat et rencontre publics sur la thématique de l’influence de la lune sur le vivant - samedi 28 aout 2021

L’après-midi, nous avons assisté à une conférence et un débat publie, en présence de Stéphane MAZEVET directeur de l'OCA, Aurélien CRIDA enseignant-chercheur en planétologie, de l'artiste Ève PIETRUSCHI et de l'équipe du MIRAZUR le restaurant de Mauro COLAGRECO : Florencia MONTES cheffe exécutive du Mirazur et Capucine Louise OTT jardinière aux Sanctuaires du Mirazur qui se sont prêté aux jeux des questions-réponses entre science et croyances. La conférence a été suivie par une visite guidée et une rencontre privilégiée avec l’artiste.

Image7  Image6

Rencontre autour du lien entre la Lune et le végétal sous la Grande Coupole en présence de Stéphane MAZEVET directeur de l'OCA, Aurélien CRIDA enseignant-chercheur en planétologie, de l'artiste Ève PIETRUSCHI et de l'équipe du MIRAZUR le restaurant de Mauro COLAGRECO : Florencia MONTES cheffe exécutive du Mirazur et Capucine Louise OTT jardinière aux Sanctuaires du Mirazur.

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

L’intervention a été filmée, elle sera accessible en ligne très prochainement.

Projection du spectacle : "Quel bruit fait le Soleil lorsqu'il se couche à l'horizon ?" de Thomas James - Samedi 4 septembre

Projection publique du spectacle adapter de la thèse an art de Guillaume AUBRY. Il s’est déroulé en présence de l'artiste et du Mixologue Sterling HUDSON suivis par la signature de son livre "Sunset Cocktails" d'AUBRY et HUDSON et dégustation de cocktails à la Librairie LES PARLEUSES 18 rue Defly à Nice.

Image8  Image9

De gauche à droite Guillaume Aubry et Sterling HUDSON © Isabelle Pellegrini

Visite sonore de l’œuvre de la Suite acousmatique Poussiérines (M45XO)- samedi 11 septembre de 14h à 16h

Lors d’une après-midi, une visite sonore guidée en présence de l’artiste Eric Caligaris autour de son œuvre de suite acousmatique "Poussiérines (M45XO)" a été proposée. Le public a bénéficié d’un éclairage sur son œuvre : son origine, ses inspirations et sa pratique artistique. Eric Caligaris s’est prêté aux jeux des questions sur le parvis de la grande coupole.

Image10

Eric Caligaris © Isabelle Pellegrini

Note de l'artiste sur son oeuvre : pdfpoussierines_argu-1.pdf

"À la lunette de nos souvenirs", une performance visuelle et poétique - mercredi 22 septembre

"À la lunette de nos souvenirs" est une création de trois artistes : Evan BOURGEAU avec Tom BARBAGLI et Tristan BLUMEL. Enfin d’après-midi, les visiteurs ont assisté à une performance visuelle et poétique les incitant à déambuler entre les installations et le jeu des artistes. Cette performance a permis à ce trio d’artiste de proposer un film au programme du festival OVNI.

Image9Bis

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

"Occurence / NUNTIIS" - vendredi 1er octobre.

Jérôme Grivel a réalisé une performance sonore et physique Occurrence/ NUNTIIS  . L’artiste génère des sons qu’il amplifie en échos, les sons s’additionnent et entrent en résonnant avec le bâtiment. Au-delà de l’audible le son parcours le corps, il est à la fois entendu et ressenti.

Durant la biennale Jérôme Grivel à créer et enregistrer son oeuvre sonore et physique Occurrence/ NUNTIIS .Il vous est possible d'entendre un extrait ou d'acquérir une version enregistrée sur le site https://editionsjou.net/produit/nuntiis/.

Image11  Image12

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

Double Clôture de l’événement et de l'exposition accompagnée d'une Visite Slow poétique - samedi 2 octobre.

C’est un parcours de poésie qui conduit le public à rencontrer pour dernières fois les œuvres au coucher du soleil.

Image13  Image14

Visite Slow Poétique proposée par la comédienne Marion Bouquinet.

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur

 

Image16

Activation de l’œuvre Éther d’Isabelle Giavocchini.

Crédits photo © Observatoire de la Côte d’Azur